Signes distinctifs

Ils ont pour but d’indiquer que les personnes ou les biens qui les arborent bénéficient d’une protection internationale spéciale et qu’ils ne doivent pas être l’objet de violence. Ces signes sont constitués par : la croix rouge (ou croissant rouge) sur fond blanc, qui protège le personnel sanitaire et religieux, les unités sanitaires, les moyens de transport sanitaire ; des bandes obliques rouges sur fond blanc indiquant les zones et localités sanitaires et de sécurité ; un écusson formé d’un carré bleu-roi dont un des angles s’inscrit dans la pointe de l’écusson et d’un triangle bleu-roi au-dessus du carré, les deux délimitant un triangle blanc de chaque côté, pour protéger les biens culturels ; un triangle équilatéral bleu sur fond orange, pour protéger le personnel, les installations et le matériel de la protection civile ; un groupe de trois cercles orange vif de même dimension, disposés sur un même axe, la distance entre les cercles étant égale au rayon, pour protéger les ouvrages et installations contenant des forces dangereuses ; des signes à fixer chaque fois qu’il s’agira de protéger une localité non défendue, une zone neutralisée, une zone démilitarisée ; le drapeau blanc qui protège le parlementaire ; les sigles PG, PW ou IC protégeant les camps d’internement des prisonniers de guerre d’une part et les camps d’internés civils, d’autre part.
L’usage abusif ou indu d’un signe distinctif est interdit.
Références : GI-23, 53, 54, Ann.1 ; GII-45 ; GIV-14 ; GPI-18, 37, 38, 85.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s