Personnes déplacées

Toutes les personnes déplacées jouissent des protections accordées aux civils en général. Les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays jouissent des mêmes protections que les autres civils du pays. Ces droits doivent être respectés.
Les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays sont des personnes qui ont été forcées à quitter leur foyer afin d’éviter les effets d’hostilités ou d’autres situations de violence, de violations des droits de l’homme ou de catastrophes naturelles ou provoquées par l’homme, ais qui restent à l’intérieur de leur propre pays. Cette catégorie ne comprend pas les combattants.
En plus de la protection  dont elles jouissent en tant que civils, les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays ont droit aux garanties suivantes :
  • les attaques visant leurs camps ou zones d’installation sont interdites.
  • elles peuvent se déplacer librement et ne peuvent pas être internées. Si, dans des circonstances exceptionnelles, un internement s’avérait absolument nécessaire, celui-ci ne devra pas durer plus longtemps que ne l’exigent les circonstances.
  • il est interdit de refuser de leur donner des renseignements concernant le sort et la localisation des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays portées disparues.
  • il est interdit de séparer les membres d’une famille déplacés à l’intérieur de leur propre pays contre leur volonté. Les familles dispersées suite à un déplacement doivent être regroupées aussi rapidement que possible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s