Hostilités

Actes de violence exercés par un belligérant contre l’adversaire aux fins d’anéantir sa résistance et de l’amener à subir sa propre volonté. Bien qu’il ne le définisse pas, le droit international positif fait largement usage de ce terme. On peut ainsi citer, à titre d’exemple, les expressions suivantes : ouverture des hostilités, conduite des hostilités, actes d’hostilités, personnes qui participent ou ne participent pas aux hostilités, effets des hostilités, fin des hostilités.
Références : GI-3, 17 ; GII-3 ; GIII-3, 67, 118, 119 ; GIV-3, 44, 49, 130, 133, 134, 135 ; GPI-33, 41, 45, 47, 59, 60

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s