Hors de combat

Se trouve dans cette condition le combattant qui est tombé au pouvoir de l’adversaire ; qui manifeste clairement son intention de se rendre ; qui a perdu connaissance ou est, d’une autre manière, en état d’incapacité du fait de blessures ou de maladie et, en conséquence, incapable de se défendre.
Le combattant qui se trouve hors de combat ne peut pas être l’objet d’une attaque, à condition qu’il s’abstienne de tout acte d’hostilité et ne tente pas de s’évader.
Références : GPI-41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s