Enfants

Les enfants doivent recevoir les soins et l’aide dont ils ont besoin.
Chaque fois que cela est nécessaire pour leur protection, ils seront évacués temporairement du secteur des hostilités vers un secteur plus sûr du pays. Ils seront accompagnés par les personnes responsables de leur sécurité et de leur bien-être. Dans la mesure du possible, leurs parents ou, en leur absence, les personnes qui en ont la garde, devront donner leur consentement pour ce type de transfert.
Les mesures appropriées doivent être prises pour faciliter tant que possible le regroupement des familles provisoirement séparés.
Les enfants doivent recevoir une éducation, notamment religieuse et morale, conforme aux désirs de leurs parents ou, en l’absence de ceux-ci, des personnes qui ont en la charge.
Il est interdit de prononcer la peine de mort contre des personnes pour une infraction commise avant l’âge de 18 ans.
Les enfants de moins de 15 ans ne peuvent pas participer activement aux hostilités. Cependant, si de tels enfants participent aux hostilités, ils doivent être traités en accord avec les dispositions relatives à la protection des enfants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s