Coutume

Répétition générale, uniforme et prolongée dans le temps d’un certain comportement, avec la conviction que l’observation de celui-ci est obligatoire. Dans le droit des conflits armés, la coutume précède souvent la norme écrite, comme dans le cas du parlementaire ou de la trêve. C’est en fait une pratique générale acceptée comme étant le droit.
Les règles du droit de la guerre naissent de la guerre elle-même : imposées par la nécessité, elles se transforment en coutume et ces premiers pas, répétés par des actes successifs et observés de bonne foi, se stabilisent petit à petit et finissent par être respectés de tous. Souvent, la coutume est alors traduite en droit international positif, lequel, à son tour peut donner lieu à une coutume qui deviendra obligatoire, même pour les Etats non Parties aux instruments internationaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s