Chapitre VI bis ou VI et demi

Se dit des opérations de maintien de la paix à cheval entre le chapitre VI et le chapitre VII. En application du chapitre VI, ces opérations possèdent un caractère non contraignant et sont obligées d’obtenir le consentement des belligérants. L’emprunt au titre du chapitre VII réside dans la possibilité d’imposer des mesures coercitives, sans le consentement des parties.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s