Biens civils

Le droit humanitaire opère une importante distinction entre les biens de caractère civil, contre lesquels il est interdit d’exercer des actes de violence, et les objectifs militaires, auxquels les attaques doivent se limiter. Des normes visent en outre à protéger plus spécialement certains biens civils, qui doivent alors parfois être marqués de signes distinctifs : les moyens de transport et unités sanitaires, les lieux de culte, les biens culturels, les organismes de protection civile, les biens indispensables à la survie de la population, les ouvrages et installations contenant des forces dangereuses ainsi que l’environnement naturel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s