Attaque

L’expression “ attaque ” s’entend des actes de violence contre l’adversaire, que ces actes soient offensifs ou défensifs.
La règle générale est que les parties au conflit doivent faire la distinction entre, d’une part, la population civile et les biens de caractère civil, protégés par les conventions de Genève, et, d’autre part, les combattants et les objectifs militaires. Le droit des conflits armés oblige les commandants à prendre des mesures de précaution dans la préparation et dans l’exécution des attaques pour en limiter les effets et s’assurer qu’elles n’ont pas d’effets indiscriminés.
Article 49 du protocole I du 8 juin 1977, additionnel aux conventions de Genève du 12 août 1949.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s