Armes

Le droit humanitaire prohibe l’usage, la fabrication, le stockage ou le transfert de certaines armes. De nombreuses armes dont l’effet va au-delà du seul but d’affaiblir l’ennemi sont ainsi interdites, car elles causent des souffrances excessives et peuvent atteindre non seulement les combattants mais aussi la population civile. Des traités internationaux prévoient l’interdiction des mines antipersonnel, des armes à laser aveuglantes, des poisons et des balles dum-dum qui s’aplatissent dans le corps humain. Les armes bactériologiques et chimiques sont également interdites. L’arme nucléaire quant à elle ne fait pas l’objet d’une interdiction expresse en droit international public ; toutefois, en tant qu’arme de destruction massive, son utilisation violerait par ses effets les principes du droit humanitaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s