Angarie

Mesure découlant du principe général selon lequel les belligérants peuvent accomplir des actes qui seraient interdits selon les normes régissant les rapports du temps de paix. L’angarie consiste en un droit reconnu aux belligérants de soumettre à réquisition la propriété neutre, que cette dernière se trouve sur leur propre territoire ou sur territoire ennemi occupé. Le droit d’angarie ne peut être exercé que moyennant indemnisation pour le dommage subi et pour autant qu’une nécessité militaire impérieuse l’exige.
Outre la réquisition, on a vu la destruction ou la mise hors d’usage de propriétés neutres. Quand bien même des normes de droit positif ne peuvent être invoquées dans de tels cas, nombreux sont les belligérants qui n’ont pas tenu compte des droits normaux des neutres et ont justifié les actions commises en invoquant la nécessité militaire. La légitimité de telles actions n’a été contestée que lorsqu’on a considéré comme inexistante toute nécessité militaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s