Les lits vides sont le reflet de la guerre

Le Dr. Erlend Grønningen, de Trondheim en Norvège, est le superviseur du service d’hospitalisation de MSF à l’hôpital Boost de Lashkar Gah, dans le Helmand. Il est en Afghanistan depuis le mois d’avril et se concentre principalement sur la médecine interne ainsi que sur le dépistage et le traitement de la tuberculose. C’est sa deuxième mission avec MSF, après le Soudan du Sud en 2014. En Norvège, le Dr Grønningen est spécialisé en médecine respiratoire. Il explique ici de quelle manière les conflits dans les régions alentours de Lashkar Gah empêchent la population d’atteindre l’hôpital.
Ces dernières semaines dans la province d’Helmand, les combats se sont intensifiés et se sont rapprochés de la capitale, Lashkar Gah. Bien que les affrontements aient diminué ces derniers jours, les alentours de la ville sont encore en proie aux violences. Nous avons constaté une baisse significative des admissions à l’hôpital Boost, établissement de 300 lits que nous gérons en collaboration avec le ministère de la Santé afghan. L’hôpital, qui est d’habitude régulièrement dépassé par les arrivées de patients, a vu le nombre d’admissions aux urgences fortement baisser.
Il est très frustrant pour notre équipe de constater l’impact des conflits sur l’accès aux soins. Habituellement, les lits du service pédiatrique ou du centre thérapeutique nutritionnel intensif sont occupés par des enfants et des jeunes patients bruyants, qui occupent parfois un même lit à deux pour un traitement contre la malnutrition ou d’autres conditions sévères. Mais ces jours-ci, il règne dans ces services un calme sinistre et beaucoup de lits sont vides. Les lits vides sont le reflet de la guerre.
Source : MSF
Cet article a été publié dans Billets divers, Définitions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s