MSF contrainte d’évacuer son personnel de six hôpitaux dans le nord du Yémen

Suite au bombardement de l’hôpital de Abs, le 15 août, dans le gouvernorat de Hajjah auYémen, qui a fait 19 morts et 24 blessés, MSF a décidé d’évacuer son personnel des hôpitaux auxquels elle apporte un soutien dans les gouvernorats de Saada et Hajjah dans le nord du Yémen, précisément des hôpitaux de Haydan, Razeh, Al Gamouri etYasnim (gouvernorat de Saada) et des hôpitaux de Abs et Al Gamouri (gouvernorat de Hajjah). L’attaque sur l’hôpital de Abs est la quatrième attaque sur une structure de soins soutenue par MSF durant cette guerre. C’est aussi la plus meurtrière. Et d’innombrables attaques ont été perpétrées sur d’autres structures et services de soins.
Source : MSF
Cet article, publié dans Définitions, Protection de la mission médicale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s