Syrie : un hôpital soutenu par MSF dévasté à Idlib

Un hôpital très actif soutenu par MSF et desservant une population de 70 000 personnes a été détruit par un bombardement aérien sur la ville de Millis, située dans le gouvernorat d’Idlib, en Syrie, ce samedi 6 août. Cette attaque intervient en pleine recrudescence du conflit dans le gouvernorat d’Idlib.
Quatre personnes travaillant à l’hôpital ainsi que neuf autres, y compris cinq enfants et deux femmes, ont été tuées dans les attaques aériennes qui ont frappé directement l’hôpital et ses alentours aux environs de 14h, heure locale. Six autres personnes travaillant à l’hôpital ont été blessées. Le bombardement a détruit une grande partie du bâtiment, et l’hôpital est actuellement fermé.
Le bombardement a détruit la salle d’opération, l’unité de soins intensif, le département pédiatrique, environ 80% du matériel médical, les ambulances et le générateur. Connu comme le centre de référence en pédiatrie, l’hôpital procurait des soins essentiels à environ 70 000 personnes vivant à Millis et ses alentours, où un grand nombre de personnes s’étaient réfugiées afin de fuir les lignes de front dans le nord de la Syrie. L’hôpital procurait des soins d’urgence ou des consultations à environ 250 patients par jour, dont une majorité de femmes et d’enfants. Depuis début 2014, MSF soutenait cet hôpital avec des fournitures médicales et des conseils techniques, et, par la suite, avec des moyens financiers afin que le personnel de l’hôpital puisse continuer son travail.
Source : MSF
Cet article, publié dans Protection de la mission médicale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s