Les faux-semblants de l’insécurité des humanitaires

Depuis les années 1990 et la multiplication des incidents de sécurité dans les conflits post-guerre froide en Afrique de l’ouest, Somalie, Tchétchénie, ex-Yougoslavie et dans la région africaine des Grands lacs, les organisations humanitaires déplorent une insécurité croissante. Les récents bombardements des hôpitaux soutenus par MSF en Afghanistan, Syrie ou au Yémen n’ont fait que renforcer les inquiétudes.
Ce constat est aujourd’hui étayé par des enquêtes visant à « quantifier de manière objective » la violence contre les travailleurs humanitaires. Les statistiques sur la violence contre les organismes d’aide soulèvent au moins deux questions : les données quantitatives démontrent-elles que l’insécurité est « réellement » en augmentation ? A quoi servent ces chiffres ?
Si la première enquête sur les « morts parmi les travailleurs humanitaires » a été publiée en juillet 2000 par le British Medical Journal, c’est la mise en place d’une banque de données – l’Aid Workers Security Database (AWSD) – qui signe l’importance de la statistique dans les discussions portant sur la sécurité humanitaire. Ayant une vocation exhaustive, celle-ci recense les attaques signalées depuis 1997 par la presse et les acteurs de l’aide, ayant entraîné la mort, des blessures graves ou le kidnapping d’un « travailleur de l’aide ». Ce sont ces données qui sont plus fréquemment citées par la presse, les Nations unies, les ONG ou les experts en sécurité humanitaire.
Source : the conversation
Cet article, publié dans Définitions, Humanitaire, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s