L’ONU et le CICR unis contre les souffrances des civils pris dans les conflits

Le Secrétaire-général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, ont lancé samedi un avertissement conjoint sans précédent sur l’impact des conflits actuels sur les civils et demandent que des mesures concrètes et urgentes soient prises face à la souffrance humaine et à l’insécurité.

Les deux hommes, qui se sont rencontrés à Genève, ont souligné l’importance de respecter le droit humanitaire international afin de mettre fin au chaos et d’empêcher une aggravation de l’instabilité.

Ils demandent aux États de prendre les mesures urgentes suivantes :

· Redoubler d’efforts afin de trouver des solutions durables aux conflits et mener des actions concrètes dans cet objectif.

· Utiliser, à titre individuel et collectif, tous les moyens à leur disposition pour exercer une influence sur les parties impliquées dans des conflits afin qu’elles respectent le droit, y compris en menant des enquêtes efficaces sur les violations du droit international, en s’assurant que les responsables rendent des comptes, et en mettant au point des mécanismes effectifs pour améliorer le respect du droit.

· Condamner ceux qui commettent des violations graves du droit humanitaire international, telles que les attaques délibérées contre les civils et les infrastructures civiles.

· Assurer l’accès sans entraves aux missions médicales et humanitaires et protéger les personnels et installations médicaux et humanitaires.

· Fournir protection et assistance aux personnes déplacées et aux réfugiés qui fuient l’insécurité et les aider à trouver des solutions à long terme, tout en apportant un soutien aux pays et aux communautés d’accueil.

· Mettre un terme à l’utilisation d’armes lourdes et hautement explosives dans les zones fortement peuplées.

«Nous avons rarement vu autant de personnes en mouvement, autant d’instabilité, autant de souffrance », a déclaré M. Maurer. « Dans les conflits armés en Afghanistan, en Iraq, au Nigéria, au Soudan du Sud, au Yémen et ailleurs, les combattants défient les normes les plus élémentaires de l’humanité. Chaque jour, il est question de civils tués ou blessés en raison de violations des règles de base du droit humanitaire international, en toute impunité. L’instabilité ne cesse de s’étendre. Les souffrances augmentent. Aucun pays n’est à l’abri. »

Quelque soixante millions de personnes dans le monde ont été déplacées de leurs foyers à cause de conflits et de la violence – un nombre jamais atteint depuis la Deuxième Guerre mondiale. Les conflits durent plus longtemps, de sorte qu’il faudra des années avant que les personnes déplacées ne puissent revenir à leurs domiciles, leurs communautés et leurs moyens de subsistance.

« Devant l’inhumanité flagrante, le monde a montré une paralysie troublante », a déclaré le Secrétaire-général. « Ceci va à l’encontre de la raison d’être des Nations Unies. La communauté internationale doit réaffirmer son humanité et respecter ses engagements en matière de droit humanitaire international. Aujourd’hui, nous parlons d’une seule voix afin d’encourager les États membres à prendre des mesures concrètes et immédiates afin de soulager la souffrance des civils. »

Les deux responsables ont souligné que les Nations Unies et le CICR occupaient une situation unique pour témoigner des conséquences des conflits. Le principe d’humanité est au cœur de la Charte des Nations Unies et du mandat et de la mission du CICR.

La 32ème Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge en décembre 2015 ainsi que le Sommet mondial humanitaire en mai 2016 porteront toute leur attention sur l’urgence de prendre des mesures concrètes afin de protéger les civils touchés par les conflits.

Source : ReliefWeb

Cet article a été publié dans Définitions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s