Droit humanitaire: la Suisse entrouvre la porte aux groupes armés

Veille - Santé, Défense et sécurité nationale

Le Front Polisario s’est engagé à respecter le premier protocole additionnel. Une première. D’autres groupes rebelles vont-ils s’engouffrer dans la brèche?

Droit humanitaire: la Suisse entrouvre la porte aux groupes armés

Conventions de Genève Le Polisario s’est engagé à respecter le premier protocole additionnel. Une première. D’autres groupes vont-ils suivre?

Le Maroc ne décolère pas contre la Suisse, depuis qu’elle a accepté que le Front Polisario, l’ennemi juré du royaume, rejoigne les Conventions de Genève. La Suisse, dépositaire de ces traités, en a informé les autres Etats parties le 26 juin dernier, mais la nouvelle est passée inaperçue. Elle a pourtant des implications qui vont bien au-delà du vaste territoire entre le Maroc et la Mauritanie, contrôlé à 80% par Rabat mais disputé par les rebelles sah­raouis. C’est en effet la première fois qu’un groupe armé rejoint les Conventions de Genève, plus exactement le premier protocole additionnel de 1977. Lequel prévoit…

View original post 519 mots de plus

Cet article a été publié dans Définitions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s