Le CICR appelle à un plus grand respect du droit humanitaire en Syrie et en Irak

Les conflits en Syrie et en Irak mettent chaque jour en péril un nombre toujours plus grand de personnes. En vertu du droit international humanitaire, toutes les parties à ces conflits doivent s’abstenir de porter atteinte aux civils, elles doivent protéger les personnels de santé et les structures médicales, et doivent permettre aux travailleurs humanitaires d’apporter assistance. Les parties à un conflit armé sont toutes liées par le droit international humanitaire. Alors qu’émergent de nouvelles parties aux conflits en Syrie et en Irak, qu’elles soient étatiques ou non étatiques, le CICR cherche à établir un contact confidentiel avec ces parties, en leur rappelant que le droit humanitaire s’applique dans les deux cas. L’institution souligne la nécessité de respecter les dispositions du droit humanitaire afin de protéger les victimes des conflits armés.
En vertu du droit international humanitaire, nul ne peut attaquer des civils ou des biens de caractère civil, comme les maisons, écoles, structures médicales, ambulances, abris communautaires ou lieux de culte. Le droit inclut aussi l’obligation de respecter et de protéger la population civile et les personnes ne participant pas ou plus aux hostilités, telles que les personnes malades, blessées et celles qui ont été détenues. Ces personnes doivent être traitées en tout temps avec humanité et leur dignité doit être préservée. De plus, les parties à un conflit ont l’obligation, en vertu du droit international humanitaire, de protéger tous les travailleurs humanitaires, sans distinction d’appartenance ethnique, nationale ou religieuse. Dans les zones de conflit, le personnel de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sauve des vies et apporte une aide essentielle aux personnes démunies. Toutes les parties à un conflit sont tenues non seulement de lui permettre d’accomplir son travail, mais aussi de le protéger, et de faciliter son travail.
Source : ICRC resource centre
Cet article, publié dans Humanitaire, Protection des civils, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s