Archives mensuelles : août 2014

De l’utilisation des boucliers humains

L’inflation dans l’utilisation de la tactique de « combat » des boucliers humains est le résultat de la structure asymétrique des conflits contemporains dans lesquels un belligérant (le plus souvent étatique et occidental) dispose d’une supériorité militaire et technologique écrasante sur … Lire la suite

Publié dans Billets divers | Laisser un commentaire

Du droit d’intervention opérationnelle…

Il s’agit d’une intervention militaire qui est au droit international car elle répond à une invitation des autorités irakiennes au pouvoir et respecte, dans les conditions actuelles, les termes de cette invitation. L’intervention sur invitation d’un État est en effet liée … Lire la suite

Publié dans Droit international | Tagué | Laisser un commentaire

A propos des infractions graves au DIH

Dans certains communiqués, le Comité international de la Croix-Rouge met en avant de «graves violations» du droit international humanitaire (DIH). Quelles sont-elles? Le CICR utilise en effet ce terme lorsqu’ont été pris pour cibles des hôpitaux, des ambulances, etc. Si elles … Lire la suite

Publié dans Billets divers | Tagué | Laisser un commentaire

Rappel sur la conduite des hostilités

Le principe de distinction est au cœur de l’ensemble des dispositions relatives à la conduite des hostilités. Toute opération militaire conduite sans discrimination est interdite, et les parties au conflit doivent en tout temps faire une distinction entre les objectifs … Lire la suite

Publié dans Billets divers, DIH | Tagué | Laisser un commentaire

De l’obligation d’avertir les populations en cas d’attaque.

L’obligation d’avertir la population civile en cas d’attaque pouvant l’affecter est relative. Le code Lieber précise en effet que ce n’est pas une infraction au droit commun de la guerre d’omettre d’informer l’ennemi. La surprise peut être une nécessité. Aujourd’hui, … Lire la suite

Publié dans Protection | Tagué , , | Laisser un commentaire

Rappel des obligations des parties aux conflits en matière de DIH

Durant un conflit armé, toutes les parties, qu’il s’agisse de forces armées gouvernementales ou non, sont tenues de respecter le droit international humanitaire, qui réglemente leur conduite dans le but de protéger les civils. Les États ont eux aussi toujours … Lire la suite

Publié dans DIH | Tagué , | Laisser un commentaire