La Cour pénale internationale a rendu son premier jugement

La Cour pénale internationale à La Haye a rendu le premier jugement de son histoire. Elle a reconnu Thomas Lubanga, ancien chef de milice de République démocratique du Congo (RDC) coupable des crimes de conscription et d’enrôlement d’enfants de moins de quinze ans, qu’il a fait participer à un conflit armé.
Il s’agit du conflit interethnique dans la province d’Ituri (nord-est du Congo) de septembre 2002 à août 2003.
Lubanga était alors leader de l’Union des patriotes congolais et de sa branche militaire – les Forces patriotiques pour la libération du Congo. C’est bien cette organisation militaire qui avait utilisé des enfants soldats.
Source : la voix de la Russie
Cet article, publié dans Cour pénale internationale, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s