Déplacement interne prolongé : I’intégration locale est-elle une solution ?

Même lorsque les hostilités ont pris fin, le règlement de nombreux conflits armés à travers le monde n’est pas assuré.
La poursuite de ces conflits, leurs conséquences, et le risque de leur reprise, a donné lieu à un intérêt croissant pour les situations de déplacement prolongé. La plupart des personnes déplacées dans le monde vit dans des situations de déplacement prolongé. Cependant, il est difficile de maintenir la réponse d’urgence des donateurs et des agences humanitaires alors que de nouvelles urgences surgissent ailleurs. Les conflits qui durent sont rapidement négligés et les besoins urgents deviennent des besoins de long terme.
Dans une quarantaine de pays, les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays vivent dans des situations de déplacement prolongé. Ce sont des situations où il n’y a pas de solutions durables envisagées ou celles-ci n’ont pas été complètement réalisées, et de ce fait, les personnes déplacées ne jouissent pas pleinement de leurs droits humains. Près de 20 ans après leur déplacement, les personnes déplacées en Bosnie-Herzégovine se battent encore pour accéder à la santé et aux services sociaux, les personnes déplacées au Pérou vivent encore dans des abris de fortune, et les personnes déplacées au Sri Lanka ne se sentent pas encore chez elles et sont considérées comme étrangères. Dans de nombreux cas, des générations entières ont grandi loin du lieu d’origine de leurs parents.
Source:  Brookings-LSE Project on Internal Displacement, Internal Displacement Monitoring Centre
Rapport du 2ème Séminaire d’experts sur le déplacement interne prolongé, 19 – 20 janvier 2011, Genève
Cet article, publié dans Définitions, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s