L’ONU tire la sonnette alarme sur l’augmentation des attaques contre les écoles

12 mai 2011 – Affaires stratégiques Info
« Les enfants sont utilisés pour différentes tâches : pour commettre des attentats-suicide, comme messagers ou comme espions. Ce qui nous inquiète particulièrement, c’est l’utilisation d’enfants vulnérables, qui ont par exemple un handicap mental ou bien des orphelins ou des enfants des rues. Ces enfants-là sont particulièrement visés. » 
Les Nations Unies ont présenté leur « liste de la honte » des pays et groupes armés qui utilisent des enfants, à l’occasion de la publication mercredi du 10e rapport annuel sur les enfants et les conflits armés. Longtemps associé à l’Afrique, ce rapport montre que le phénomène des enfants-soldats est en progression dans les autres régions du monde. Le Yémen et l’Irak ont été ajoutés cette année à cette liste noire notamment.
Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a tiré la sonnette d’alarme sur la tendance, dans de nombreux pays, à l’augmentation des attaques contre les écoles et les hôpitaux, deux endroits où les enfants sont particulièrement présents et susceptibles d’être directement blessés ou tués.
Lire l’article complet sur le site de l’ONU.
Cet article a été publié dans Protection des enfants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s