Guantanamo: les médecins militaires ont « fermé les yeux » sur la torture

 27 avril 2011 – AFP
La revue PloS Medecine a publié récemment un article confirmant que des médecins et des psychologues militaires en poste à Guantanamo ont fermé les yeux sur les tortures qu’y subissaient les détenus en ne cherchant pas à connaître l’origine des maux dont souffraient leurs patients. Cet article souligne que les personnels médicaux affectés à Guantanamo ont négligé ou dissimulé les preuves médicales des douleurs subies par leurs patients. Au-delà des tortures exercées, l’accès aux soins était fortement limité et fonction des « besoins » des interrogateurs.
La présence de membres du personnel médical lors des interrogatoires et le rôle qu’ils ont pu jouer dans l’élaboration de techniques coercitives sont déjà connus (cf. BSCT) mais cette étude représente la première du genre à s’intéresser à la passivité du personnel de santé.
Cet article a été publié dans Torture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s