À Guiglo, priorité à l’assistance médicale et aux déplacés

14 avril 2011 – CICR

Le CICR et la Croix-Rouge ivoirienne ont commencé ce mercredi la distribution de biens de première nécessité à environ 7 000 personnes déplacées dans cinq sites d’accueil à Guiglo. « Il s’agit de la première assistance de ce type pour les déplacés dans cette ville de l’ouest sévèrement touchée par les combats, les pillages et les violences, » explique Edmond Corthésy, le responsable du CICR sur place.

« Dans cette région, de nombreux hôpitaux et centres de santé ne fonctionnent plus suite aux événements récents », a ajouté M. Corthésy. À Guiglo, la Croix-Rouge ivoirienne a traité près de 200 blessés et malades depuis le 5 avril. Sur l’axe Bin Houyé – Toulepleu – Bloléquin, sa clinique mobile soutenue par le CICR a fourni à ce jour près de 480 consultations gratuites, dont près de 30 pour des femmes enceintes. Des distributions d’urgence sont prévues sur ce même axe ces prochains jours.

Au centre-ouest, grâce au soutien de la Croix-Rouge (ambulance, carburant, matériel médical et personnel), l’hôpital de Gagnoa est à nouveau opérationnel. À Bouaké, dans le nord, le CICR a fourni du matériel tel que kits de pansement et plâtre à diverses structures médicales.

Cet article a été publié dans Définitions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s