Afghanistan : une ambulance utilisée dans l’attaque contre un complexe de la police

7 avril 2011 – CICR
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) condamne avec la plus grande fermeté l’emploi d’une ambulance – destinée au transport des blessés et des malades – dans l’attaque suicide commise aujourd’hui contre un centre de formation régional des forces de police afghanes dans la périphérie de la ville de Kandahar (sud de l’Afghanistan).
L’assaut a fait plusieurs morts et blessés parmi les forces de sécurité.
« Utiliser une ambulance pour tromper l’adversaire et perpétrer une attaque est un acte de perfidie. Cela est strictement prohibé par le droit international humanitaire et absolument inacceptable », a déclaré Jacques de Maio, chef des opérations du CICR pour l’Asie du Sud. De tels actes violent la neutralité des services médicaux et mettent en danger le personnel sanitaire qui s’emploie à soigner les blessés et les malades dans les hôpitaux, les dispensaires et les postes de santé ruraux. « Ils entravent la fourniture des soins et l’accès aux services de santé, déjà précaires pour les Afghans dans de nombreuses régions du pays».

 

Cet article, publié dans Définitions, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s